Mercure

Le mercure dans l’environnement 

Le mercure est un métal extrêmement toxique sous toutes ses formes. De plus, il a le désavantage d’être le seul métal liquide et potentiellement évaporable à température et pression ambiante. Sa toxicité et dangerosité viennent également du fait qu’il est bioaccumulable ; c’est-à-dire que les organismes vivants en cumulent plus dans leur corps qu’ils ne sont capables d’en éliminer en cas d’exposition répétée ou constante.

Les émissions de mercure dans l’environnement ont plusieurs vecteurs : l’activité humaine (10%) d’une part mais aussi l’activité naturelle ; notamment les éruptions volcaniques (30%) ou l’assimilation par la chaîne alimentaire de dépôts existants (60%). 

Flux de mercure dans l’environnement en tonne /an (2018, OFEV)

Ces différents vecteurs amènent à la nécessité d’une surveillance constante des niveaux de mercure dans l’environnement. Celle-ci est menée par la conduite de différentes ordonnances de la confédération : OLED, O-Sol, O-Eaux. Outre le fait d’avoir stoppé l’utilisation de mercure dans les composants de l’industrie et de la consommation humaine (piles, commutateurs, thermomètres), les sites contaminés au mercure nécessitent d’être identifiés, répertoriés et assainis.

Mesure et détection du Mercure

Notre rôle, en tant que laboratoire d’analyses, est de déterminer la teneur en mercure des différents échantillons (solides ou aqueux) qui nous sont confiés. L’analyse s’opère rapidement et aisément grâce à des appareils automatisés utilisant la spectrométrie d’absorption atomique (SAA). En effet, un échantillon brut (terre ou eau) peut être directement analysé et sa teneur en mercure déterminée sans nécessité de prétraitement qui induirait la production de déchets contaminés supplémentaires. La sensibilité minimale de détection de cette méthode doit se situer à un minimum de 0.1 ppb (part per billion) pour les échantillons aqueux et 0.1 ppm (part per million) pour les échantillons solides.

Sources
  • Méthodes d’analyse dans le domaine des déchets et des sites pollués, Publié par l’Office fédéral de l’environnement OFEV, Berne, 2017.

  • Mercure – utilisation, élimination et rejet dans l’environnement, Aperçu de la situation en Suisse, Publié par l’Office fédéral de l’environnement OFEV, Berne, 2018

Analyse des polluants et service analytique sur mesure

BAT LAB SA

Rue du Bourgo 2
1630 Bulle, Suisse (CH)

info [at] batlab.ch
Développement SWING ©2020 swing